Paris Drone Festival (1 sur 19)

Paris Drone Festival : une journée historique pour le FPV racing

Le 4 septembre 2016 restera dans l’histoire : faire voler des drones de course sur la plus belle avenue du monde, tel était le défi que s’était lancé les organisateurs du Paris Drone Festival avec l’aide de l’ERSA et de nombreux partenaires. 8 mois plus tard, le projet voit le jour, pour le plus grand bonheur des amateurs comme des curieux, venus découvrir une discipline qui se veut à la pointe de la technologie : le FPV racing, ou la course de drone en français.

Le festival a ainsi su attirer environ 100 000 spectateurs durant cette journée, ce qui constitue bien sûr un record en France pour un sport alors réservé à un public de niche. Le plus impressionnant était sûrement la couverture médiatique, puisque de nombreuses chaînes nationales et étrangères étaient présentes sur les lieux avec quelques directs.

Un format adapté

L’enjeu principal de la journée était de séduire un nouveau public et de rendre les courses faciles a suivre. Les organisateurs avaient ainsi misé sur un nombre de pilotes restreint avec 8 compétiteurs s’affrontant en duels sur trois tours de piste. Afin de pouvoir facilement suivre les courses, un immense écran géant était installé pour l’occasion sur lequel était retransmis en temps réel la vidéo envoyée depuis la caméra de chaque drone, en HD grâce à la solution ProSight de Connex. Pour couronner le tout, l’application VOGO Sport retransmettait ces mêmes flux pour suivre en direct les courses sur mobile.

Paris-drone-festival-ecran

Les résultats des courses

Aux alentours de 14h, les 1/8eme de finale démarraient, voyant s’affronter a chaque fois un pilote français contre un pilote étranger. Et il faut bien reconnaître que la compétition ne démarrait pas de la meilleure des manières pour nos pilotes Français puisque seul Dunkan Bossion est parvenu a se qualifier pour les 1/2 finales.

Mais notre dernier représentant tricolore a porté haut nos couleurs en venant tout d’abord a bout de la jeune pilote Allemande Juli Müller (elle a raté son départ et n’a pu s’élancer sur le circuit), puis en dominant le jeune prodige Luke Bannister, vainqueur a Dubaï du World Drone Prix. Le pilote Français a profité d’une erreur de pilotage de son adversaire pour s’emparer du titre de ce Paris Drone Festival, ce qui a bien évidemment ravi le public venu en nombre pour assister a la finale. Dunkan Bossion affichait un large sourire à l’issue de cette fabuleuse course et pouvait savourer cette victoire de prestige avec ses proches.

Paris Drone Festival (3 sur 19)

À noter également la 3eme place acquise par Gary Kent dans la petite finale face a la pilote JuLi FPV. On trouvait aussi les pilotes Hugo Madignier, Dani Pacha, Matthieu Bourhis, Gary Kent et Julien Letève.

Une compétition en équipe pour encore plus de spectacle

L’organisation a ajouté une épreuve par équipe pour mettre un peu de piment à l’évènement, puisque cette épreuve voyait s’affronter les pilotes 4 par 4. Une première manche de qualification visait a déterminer les 2 meilleurs Français ainsi que les 2 meilleurs étrangers, pour déterminer les 4 finalistes. Du côté des Français, Julien FPV et Dunkan Bossion (encore lui !) se hissaient en finale, tandis que Luke Bannister et Gary Kent géraient impeccablement leur série afin de défier les Français en finale. Et ce sont d’ailleurs ces derniers qui finiront 1er et 2eme de la finale par équipe, après les crashs des pilotes français.

Paris Drone Festival (19 sur 19)

La SNCF et la livraison par drone

Ce festival était également l’occasion rêvée de promouvoir l’environnement du drone auprès du grand public, et de démontrer toutes ses applications. La SNCF avait ainsi un stand sur lequel étaient exposés les différents drones utilisés par la compagnie ferroviaire pour la maintenance et la surveillance des lignes. On trouvait notamment un Bebop 2 de Parrot ainsi que des constructions maison. La police présentait quant a elle l’utilité des drones dans le cadre d’opérations spéciales avec notamment un drone de chez DJI.

Paris Drone Festival (11 sur 19)

C’est aux alentours de 15h20 que La Poste effectuait une démonstration de livraison de colis en drone via sa filiale DPD Group. L’appareil, 100% autonome, parcourait l’espace de vol en transportant un colis, et venait le déposer à un endroit défini par le pilote.

Les Chinois de chez Yuneec avaient également fait le déplacement, notamment pour montrer leurs nouveaux drones, le Typhoon H Professionnel capable d’éviter les obstacles et le Breeze 4K. L’entreprise française Microoled était également présente pour faire la promotion de ses lunettes d’immersion Cinemizer OLED que les pilotes utilisaient lors des courses.

Des espaces de vol à Paris

En préambule du Paris Drone Festival, la maire de Paris Anne Hidalgo est venue annoncer que des espaces de vol seront ouverts au grand public deux fois par mois. Les deux premiers espaces sont d’ores et déjà connus: il s’agit de l’hippodrome de Longchamp et du parc de la Villette. Les plus férus trouveront également toutes les informations nécessaires de la part de la FFAM afin de connaitre les clubs franciliens ou il est possible de s’inscrire et de développer sa passion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *