DJI-racer

DJI met un pied sur le marché des drones de course

DJI vient de mettre en vente sur son site Internet deux produits destinés aux racers FPV, les drones de course. Le leader des drones grand public ne vend pas (encore ?) de drones de course, et les deux ESC (Electronic Speed Controller) Takyon Z318 et Z420 sont les premiers produits de la marque destinés aux racers. La marque chinoise a officialisé ces deux nouveaux composants le 1er avril, mais les produits sont bien en stock sur la boutique en ligne de l’entreprise, ce qui écarte l’hypothèse d’un poisson d’avril comme celui de Parrot. Ils sont en vente au prix unitaire respectif de 10 et 11 euros.

DJI-racer-drone-de-course

ESC, le cerveau du moteur

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec les drones de course, les ESC sont les composants qui permettent de délivrer la puissance électrique nécessaire aux moteurs (il en faut donc quatre dans le cadre d’un quadricoptère) selon les ordres du pilote, envoyés par la radiocommande au drone à travers le contrôleur de vol (qui joue le rôle de carte mère).

Un futur racer par DJI ?

Selon certaines rumeurs, DJI pourrait lancer, plus tard dans l’année, son drone de course. Un Phantom Racer ? Ce serait une excellente nouvelle, puisque l’arrivée de DJI dans la course de drone pourrait bien changer la face de ce sport en pleine genèse. DJI dispose en effet de puissants leviers financiers qui pourrait faire passer la course de drone en FPV d’un hobby à un véritable sport professionnel.

De quoi mettre la pression à l’entreprise Parrot, en pleine création – plutôt timide – de son écurie de course Parrot Racing. N’oublions pas également qu’en France, une émission dédiée aux courses de drone et nommée Ultimate Drone va faire son apparition sur MCS Extreme dès le 6 avril prochain.

2 réflexions sur “DJI met un pied sur le marché des drones de course

  1. Cette fonction de tracking video vous permet de suivre automatiquement une personne qui marche par exemple. Ce systeme ne demande aucune connexion avec le sujet suivi ce qui permet de liberer totalement cette personne de la radiocommande ou d’une puce GPS par exemple. Le telepilote du drone garde evidemment le controle sur le drone et peut reprendre la main ou interrompre a tout moment le suivi du sujet.

  2. A noter que la camera est equipee d’un systeme de refroidissement par ventilateur . Avec la miniaturisation de la camera et le systeme de gimbal, l ensemble a tendance a chauffer rapidement et le ventilateur se met tres vite en marche pour reduire la temperature. Meme pendant les videos, ce qui ajoute un bruit supplementaire a l’enregistrement, en plus des differents mouvements de camera, qui active inevitablement la stabilisation et se repercute sur l’audio de votre video.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *