Parrot-Bebop-2

Parrot Bebop : une mise à jour pour plaire aux vidéastes et pilotes de FPV racing

Parrot vient de mettre en ligne le firmware 3.3.0 pour le Bebop Drone et le Bebop 2. Celui-ci intègre un ensemble d’optimisation de la qualité vidéo portant le nom de EVP (Enhanced Video Processing). Parrot promet une meilleure qualité vidéo pour les deux drones grâce à une meilleure mesure de l’exposition, une réduction du bruit numérique et enfin une meilleure compression. Dans le détail, on trouve de nouveaux réglages au sein de l’application FreeFlight 3.

Des vidéos de meilleure qualité

Il est désormais possible de régler l’angle maximal. Parrot ne donne pas plus de précisions mais on imagine qu’il est ici question de l’angle maximal pour le mouvement de la caméra. L’autre nouveauté est l’apparition d’un réglage pour choisir le débit (échantillonnage) de la vidéo. On espère alors qu’il sera possible de bénéficier d’un niveau de détail supérieur au firmware actuel, gros point noir des Bebop. Selon nos sources, le Bebop avec ce nouveau firmware permettrait d’obtenir un meilleur piqué.

Un drone de course ?

Enfin, il sera possible de désactiver la stabilisation de l’axe roll. A quoi peut bien bénéficier cette nouvelle fonctionnalité ? On imagine qu’elle sera très utile pour ceux qui veulent faire du FPV racing avec les Bebop lors des courses de drone. On trouve en effet le mode FPV sur la nacelle stabilisée des DJI Phantom qui permet de désactiver la stabilisation du roll contrairement aux autres axes qui restent stabilisés. On est encore loin du Bebop R1 de Pablo Sotes.

Pour se rapprocher de DJI

Avec cette nouvelle mise à jour, Parrot fait évoluer ses Bebop Drone et Bebop 2 pour tenter de faire un peu plus d’ombre à DJI. La marque française améliore en effet l’un des principaux reproche de son drone grand public, à savoir la qualité des vidéos. Il reste toutefois encore du travail à accomplir pour réussir à rivaliser avec DJI sur le point technique avec notamment les fonctionnalités de vols intelligents, qui sont tout de même de plus en plus intéressants depuis la dernière mise à jour.

Parrot conserve toutefois un avantage de poids (sans mauvais jeu de poids) avec un drone de seulement 500 grammes sur la balance et quasiment indestructible grâce à sa conception en polystyrène. De quoi apporter le drone avec soi partout et éviter les législation qui s’appliquent pour les drones d’un kilogramme ou plus.

Source : Parrot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *