armee-air-fpv-racing

Armée de l’air et FPV Racing

L’armée de l’air a décidé de créer la première équipe de France militaire pour la course de drone qui participera pour sa toute première compétition au FPV Air Show 2016.

C’est aujourd’hui que débute le FPV Air Show (également appelé French Drone Nationals par l’Idra) qui se tiendra au domaine du Planet dans la commune de Pourrières (83) près d’Aix-en-Provence et ce jusqu’au 15 Mai jour des finales. La compétition accueillera 200 pilotes venus du monde entier pour participer aux épreuves de course individuelle, de course en équipe et de Freestyle. Les particularités de cette évènement viendra de sa course nocture qui s’effectuera sur un parcours lumineux tout droit venu de las Vegas mais aussi de la présence de la première équipe militaire de FPV Racing.

L’armée de l’air au FPV Air Show

armée de l'air du reaper au vortex 250
Du drone Reaper au racer Vortex 250

Les organisateurs de cet évènement (qui à l’origine devait se déroulé sur la base militaire aérienne 701 de Salon de Provence) ont dés le départ du projet souhaité intégrer l’armée et notamment le centre d’Excellence du drone (CED) de Salon de Provence dans le processus de réflexion. Il était donc tout naturel de leur proposer de former une équipe pour participer à l’évènement et découvrir si les compétences de pilotes de l’armée de l’air est un atout dans le cadre d’une course de drones.

Le drone Reaper, utilisé par l’armée de l’air Française et long de 15m ne remplissant pas les obligations du règlement de FPV Racing c’est donc des Vortex 250 Pro mis à disposition par la marque Immersion RC qu’Hervé Pellarin, organisateur du FPV Air Show ait venu leur remettre en avril dernier. Retrouvez la vidéo de la rencontre ici

Leur équipe, composée de pilote d’avions, d’instructeurs et d’informaticiens a donc eu peu de temps pour se préparer à la compétition qui s’avère pour eux avoir surtout un aspect pédagogique qui leur permettra d’affiner leur programme de formation des pilotes du Centre d’Excellence Drone. En effet, le pilotage de drone de course bien que plus maniable est finalement peu éloigné de celui d’un drone militaire et les conditions de course généreront un stress que ces pilotes peuvent être amenés à rencontrer en opération.

L’histoire ne nous dit pas si les pilotes de l’équipe de l’armée de l’air ont pris une licence FFAM et FAI leur permettant en cas de classement dans les 6 premiers pilotes de participer à la coupe d’Europe qui aura lieu du 30 Septembre au 2 Octobre ainsi qu’à la coupe du monde (Drones Worlds) qui se tiendra elle à Hawaï du 17 au 22 octobre 2016.

Nous reviendrons bien entendu dans les jours à venir sur le FPV Air Show avec plus d’infos sur les faits marquants de l’évènement et les résultats des différentes épreuves.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *