FPVAIRSHOW2016

FPV Air Show 2016 : la retrospective

Ce week-end s’est tenu le FPV Air Show, plus grand évènement mondial de FPV Racing rassemblant 200 pilotes de 14 nationalités au domaine du Planet à Pourrieres dans le Var du 13 au 15 Mai 2016. Si vous n’aviez pas la chance de vous y rendre, voici une retrospective de la compétition.

Bien que ce début d’année soit très riche en compétitions de FPV Racing, le FPV Air Show était sans aucun doute l’évènement le plus attendu pour de nombreux pilotes et acteurs du secteur. Rare course de FPV Racing ouvert au public, c’était également l’occasion de présenter ce nouveau sport au plus grand nombre.

Qualificatif pour 2 compétitions majeures

Qualification Drone Worlds et Euro CupSi vous êtes un pilote français et que vous souhaitez participer aux plus grandes compétitions de FPV Racing de l’année, le FPV Air show était l’évènement à ne pas manquer. En effet, c’était pour les 6 meilleurs pilotes français l’occasion de se qualifier non pas pour une mais pour les deux plus grandes compétitions internationales à venir dans l’année, la coupe d’Europe organisée par l’ERSA (European Rotor Sport Association) qui se tiendra du 29 Septembre au 2 Octobre 2016 à Ibiza mais aussi la coupe du monde (Drone Worlds) gérée par l’IDRA (International Drone Racing Association) qui se tiendra à Hawaï du 17 au 22 Octobre.

Des pilotes venus du monde entier

Boris B FPV Air Show
Boris B. testant ses dernièrs réglages avant la course

Bien que le FPV Air Show ne permettait qu’aux pilotes résidant en France de se qualifier pour Drone Worlds, ce n’était pas le cas pour l’Euro Cup qui accueillera les 6 meilleurs pilotes européen du classement final et ce, (sous réserve d’affiliation à la FAI). Il n’en fallait donc pas moins pour motiver 200 pilotes de 14 nationalités dont des Américains et des Australien à faire le déplacement.

Dans les allées du FPV Air Show on pouvait donc facilement croiser des grands noms du FPV Racing mondial tel que Justice FPV, Boris B, Metal Danny, NytFury mais aussi les français, Sartorius, Hugo Madignier, Pablo Sotes et même TomZ.

Un parcours alliant vitesse et technique

Contrairement aux dernières courses de drones ayant déjà eu lieux cette année (FPV Race Quimper, Nizas, Marmousets) le tracé du FPV Air Show alliait vitesse et technique avec de nombreuses petites Gates (portes de 1m40 de haut) ainsi qu’un passage dans la structure situé à plus de 15 mètres nécessitant une bonne technicité et une maitrise du vol en basse altitude de la part des pilotes qui n’avaient pas le droit à l’erreur puisque le fait de manquer une porte ne donnait cette fois pas lieu à une pénalité mais était comme le crash, éliminatoire.

Le parcours initial composé d’un passage de flag (drapeaux) formant un cercle a finalement été revu car les pilotes prenaient trop de vitesse et vidaient leurs accus LiPo beaucoup trop rapidement. Les pilotes ont également du composer avec des rafales de vents pouvant atteindre les 65Km/h tout au long de la compétition amenant un grand nombre d’entre eux à ne pas parvenir à terminer les 3 tours lors des qualifications mais aussi lors des phases finales.

Des nouveautés matériel dédiées à la course

Durant ces 3 jours de compétition nous avons pu découvrir plusieurs nouveautés à l’oeuvre et notamment le tout nouveau système d’émission vidéo Touch ‘N Race (TNR) prêté par Immersion RC à l’ensemble des pilotes. Ce système repose principalement sur une puce RFID permettant à la fois aux organisateurs d’attribuer une fréquence d’émission à chacun des pilotes juste avant le départ, d’activer et de désactiver le VTx mais aussi de réguler la puissance d’émission, tout cela en passant simplement quelques secondes le “stick” qui émet une impulsion sur la puce RFID positionnée sur le multirotor. Ce système permettait aussi et surtout de tracker les drones des pilotes en compétition afin de donner avec une grande précision leur temps de passage. Une opération marketing réussie pour Immersion RC puisque le système à été particulièrement bien accueilli par l’ensemble des pilotes et devrait sous peu faire son apparition dans de nombreuses compétitions.Connex Prosight en live

La seconde innovation majeure présente au FPV Air Show était incontestablement le Connex Prosight de la société Amimon qui, accompagnée par Immersion RC, a pu mettre en service son système durant la compétition sur un Vortex 250 Pro effectuant le parcours en même temps que les pilotes et retransmettant les images HD du système sur un écran situé à proximité du paddock. Le bilan est assez mitigé car la qualité d’image est bien là malgré le passage dans la structure métallique qui aurait pu être source d’interférences, le zéro latence n’est vraiment pas loin ou en tout cas, le temps de latence permet effectivement le pilotage en FPV Racing, c’est au final le taux de rafraichissement de 30 FPS (images par secondes) qui fait défaut et donne une véritable impression d’images saccadées lors du vol. le système respecte donc bien ses promesses mais est encore largement perfectible. Compte tenu du coût que représente l’acquisition de ce système de FPV HD, nous vous conseillons donc d’attendre les prochaines versions qui tiendront compte, nous en sommes certains des différents retours des pilotes ayant pu tester ce matériel.

Une course de nuit hallucinante : Le Lightrax

Le pilotage nocturne étant interdit en France, le FPV Air Show bénéficiait d’une autorisation spéciales pour permettre aux 32 meilleurs pilotes des phases qualificatives d’effectuer une course de nuit sur un parcours lumineux. Il faut d’ailleurs souligner la réactivité de l’organisation qui a du, à cause d’un très important retard de livraison, monter ce circuit nocturne en 3 jours au lieu de 15.

Conçu par une société américaine de Phoenix en Arizona, ce parcours, après un long périple à été chaleureusement accueilli par le public et les pilotes qui rêvaient tous de pouvoir s’essayer à cette course à la Wipe-Out plus pour le plaisir que pour la compétition.

Des partenaires bien présents

Cet évènement majeur de FPV Racing en France était aussi l’occasion pour les marques et les boutiques de se montrer et d’être au plus prés d’un grand nombre de pilotes pour échanger et surtout écouter leurs différents besoins. Immersion RCpartenaire organisateur de l’évènement était bien entendu mis en avant auprès des pilotes mais aussi auprès du public grâce à Hobbyking qui accueillait dans son stand 6 ordinateurs doté de radio-commandes et sur lesquels les jeunes et les moins jeunes pouvaient Qav-R Géants’essayer au simulateur Liftoff édité par le studio Lugus, FatShark et Immersion RC.

La boutique française Drone Fpv Racer seule présente au Planet à su se faire voir notamment grâce à son inattendu Qav R géant en mousse réalisé à la main avec une précision déconcertante. Bien que nous n’ayons pas d’actions chez eux, nous vous recommandons vivement de faire vos achats sur leur boutique en ligne disposant des principaux modèles de drones racer. Toujours disponible et de bon conseil ils sauront vous aider à faire vos choix donc au besoin n’hésitez pas à les appeler.

Parrot, représenté dans la compétition par Pablo Sotes de la team Parrot Racing disposait également d’un stand et proposait au public présent sur le lieux de tester le Bebop 2 dans un espace sécurisé.

FPV Air Show : Quelques axes d’amélioration

D’un point de vue pilote il semblerait que l’organisation ai été à la hauteur de l’évènement et cela malgré les retards conduisant à l’annulation de la course d’endurance par équipe initialement prévue. D’un point de vue spectateur on notera un certains nombres de points à améliorer pour la prochaine édition en commençant par la communication sur l’évènement présente sur le site du FPV Air Show très succincte et finalement pauvre d’informations quant aux planning et différentes activités proposées sur place. L’absence de panneaux indicatifs aux alentours du site aura conduit de nombreux pilotes et spectateurs à faire un tour en forêt sur un chemin assez chaotique avant de comprendre qu’ils n’avaient pas emprunté la bonne route. Enfin, l’absence d’un écran géant retransmettant en direct les vues des pilotes n’a selon nous pas permis à un maximum de personnes présentes sur place de bien comprendre le FPV Racing et de vivre avec engouement les différentes courses (NDRL : il ya avait bien un écran, mais beaucoup trop petit et placé à la limite du paddock donc difficilement accessible).

Le FPV Air Show se verra très certainement pour sa seconde édition pourvu de nombreuses améliorations, mais c’est déjà pour une première à vrai grand succès avec une organisation réactive et parvenant à gérer nous le rappelons pas moins de 200 pilotes en faisant le plus gros évènement de FPV Racing au monde. Nous reviendrons d’ailleurs dans un prochain article sur la présence de très nombreux médias qui ont au travers de différents reportages contribué à démocratiser encore un peu plus cette discipline que nous affectionnons tant et qui n’aurait jamais eu lieu sans l’implication de l’ensemble du staff du FPV Air Show.


Revivez une partie de l’évènement au travers de cette vidéo diffusée en live sur Dailymotion le samedi 14 après midi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *