arrow130-REVIEW-test

Châssis Arrow 130 : la review

Le format 130 s’impose peu à peu comme un format à part entière qui dispose désormais de ses propres courses. Les concepteurs cherchent donc à rivaliser d’ingéniosité pour nous proposer des châssis toujours plus innovant et performant.

Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir le Arrow 130, un châssis conçu en Bretagne destiné à la race.

Présentation du Arrow 130 de Drone Air Move

Le Arrow 130 c’est d’abord l’histoire de deux frères, pilotes et passionnés désireux de pouvoir participer à la Drone Race Futurapolis avec un châssis 130 performant. Ne trouvant pas leur bonheur avec les modèles disponibles sur le marché à cette époque Christopher Troadec décide de concevoir un châssis 130 en X spécialement pensé pour la race.

D’abord conçu en impression 3D avec des bras de 4mm et une canopy, Christopher décide de reprendre ce modèle pour lui permettre d’accueillir un plus grand nombre de moteurs et de diminuer la largeur des bras pour l’alléger au maximum. C’est là qu’est né le arrow 130 tenant son nom de l’extrémité de ses bras ressemblant à une plume de flèche.

Résultat, un châssis en X parfait, allégé au maximum avec une bottom plate de 3mm d’épaisseur, une top plate de 1,5mm pour un total annoncé avec visserie et entretoise de 25 grammes seulement.

Pour se démarquer de la concurrence, son concepteur décide de proposer son modèle dans différentes couleurs  : chrome, rouge ou bleu.

Déballage du ARROW 130

Le déballage est assez rapide puisque que le sachet est seulement composé d’une bottom plate, d’une top plate, de 4 entretoises et de 8 vis aluminium . On comprends rapidement que nous avons effectivement à faire à un châssis ultra light designé pour la course.

arrow130-Pieces
Notre modèle dispose de la couleur grise type carbone chromé assez sympa. On sent cependant que la couche de carbone teinté lui donne une certaine rigidité.

On constate également que la zone de fixations moteurs sur cette frame a été dépouillé au maximum. Les trous de visseries moteurs très long devrait permettre d’y fixer des moteurs en 1407. Cependant, le manque de matière à cet endroit donne un sentiment de fragilité qu’il conviendra de confirmer dans le temps.

arrow130-ZOOM1

Bien que conçu en France, il s’agit, comme pour un très grande nombre de châssis, de carbone “Made In China”. Pas de tromperie puisque le concepteur à même prit soin de le spécifier sur l’emballage. Le carbone est donc de qualité milieu de gamme mais bénéficie de découpes très propres.

Montage du ARROW 130

Le montage du châssis en lui même est extrêmement simple de part le très faible nombre de pièces dont il est composé. Assemblé, nous obtenons le même poids que celui annoncé, à savoir 25 grammes !

arrow130-poids-vide

Côté matériel, vous pouvez au choix, y installer une FC en 36x36mm en la plaçant sous les entretoises, ou une micro FC type Piko Blx en utilisant les trous en 20x20mm également disponibles.

Nous ne recommandons cependant pas d’utiliser une FC aux dimensions standards qui alourdira inutilement votre montage et fragilisera également l’ensemble de part l’utilisation de visserie nylon en dessous des entretoises.

Même si l’utilisation d’une caméra standard de type HS1177 est possible (à condition de rehausser la top plate), nous recommandons également l’utilisation d’une micro caméra, qui, en plus d’être mieux protégée, vous permettra également de gagner encore en légèreté.

Pour notre test en vol nous avons donc équipé ce Arrow 130 de :

  • Moteurs Emax RS1306 4000KV avec écrous aluminium (x4)
  • Contrôleur de vol avec PDB intégré Piko BLX
  • ESC Little Bee 20A (x4)
  • Récepteur Radio FrSky XSR
  • Micro caméra Diatone
  • Vtx micro eachine tx03
  • Tripales HQ 3x3x3
  • Lipo Dinogy 4S 500 mAh

Ce montage nous permet d’obtenir un poids total hors LiPo de 120 grammes et un poids de seulement 180 grammes avec la LiPo Dinogy 4S 500 mAh. Comme on pouvait s’y attendre le Arrow 130 de part sa conception est l’un des châssis permettant d’obtenir un poids total parmi les plus léger du marché.

arrow130-poids-total

Lors du montage nous avons remarqué que les trous pour la fixation des moteurs étaient un peu trop large pour les vis de nos RS1306, nous obligeant presque à mettre des rondelles pour être sûr qu’elles restent bien en place.

Tout comme le PRX 130, le Arrow 130 dispose de suffisamment d’espace et de largeur sur ses bras pour facilement y positionner les ESC.

Comportement en vol du châssis Arrow 130

En plus d’une très grande agilité de part son format, le Arrow 130 fait également preuve d’une très grande nervosité, c’est clairement le châssis 130 le plus rapide que nous ayons eu jusqu’à présent.

arrow130-VOL

Sa faible masse lui donne peu d’inertie compensée par une très forte poussée lui permettant de ne pas s’affaisser dans les virages serrés. De la même manière son poids réduit permet à matériel équivalent avec le PRX 130 de gagner en autonomie (environ 45 secondes dans notre cas)

Sa forme en X parfait lui permet d’être à la fois adapté pour du freestyle mais aussi et surtout pour de la race.

arrow130-complet

Malgré sa faible inertie qui lui permet d’être peu sensible aux crash nous avons malheureusement cassé la bottom plate au niveau des fixations moteurs lors d’un vol d’essai sur un crash relativement banal dans un pré… Le manque de matière au niveau des fixation moteurs et vraiment le gros point noir de ce châssis qui souffre d’une très grande fragilité à ce niveau.

arrow130-casse

Après en avoir parlé avec le concepteur, une V2 est déjà en préparation et devrait corriger ce problème. Le Arrow 130 pourrait donc être un excellent châssis ultra light pour la race si toutefois les correctifs apportés suffisent à le rendre un minimum plus résistant.

Sachez toutefois qu’en cas de besoin des pièces détachées sont disponibles sur le site de drone air Move


Cette review a été réalisée par Axel Moreau et Aurélien Rousseau.

Test Arrow 130 Drone Air Move
Conclusion
Le Arrow 130 est le châssis idéal pour les pilotes cherchant à se monter un 130 ultra light et taillé pour la course ou le crash n’est pas une option envisageable. La fragilité de la version actuelle est cependant un élément à prendre en compte dans votre décision d’achat bien qu'il soit parmi les moins cher du marché.
Qualité8.1
Design6
Prix9
Comportement en vol9.3
Note des lecteurs3 Notes5.7
LES + du Arrow 130
Son poids ultra light
La possibilité d’y mettre du matériel standard
Les percages en 20x20mm pour micro FC
Le tilt de caméra de plus de 80°
Son prix également très mini
LES - du Arrow 130
La fragilité des bras au niveau des fixations moteurs
8.1
Acheter ce châssis

Une réflexion sur “Châssis Arrow 130 : la review

  1. Pour avoir eut la chance d’être la pendant l’essai. Je peut dire que hors mis la fragilité des bras [qui sera j’en suis sûre très vite renforcé) ce châssis est surprenant d’agilité et de puissance. Se qui en fait une machine redoutable dans ça catégorie. A suivre de très près donc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *