David-Aspen-FPV-Air-Show

Une journée au FPV Air Show #1 : David Aspen de Mistral FPV

Rencontre avec le pilote David Aspen à Pourrières, lors du FPV Air Show, qui nous parle de l’environnement des courses de drones et de l’avenir de la discipline en France. David fait parti de la Team Mistral – sponsorisée par Sky-Hero, Optipower et HQ Prop, studioSport – et réalise des vidéos et des tutoriels pour tester le matériel, que l’on peut retrouver sur la chaine YouTube Team Mistral FPV, et écrit également pour RC Pilot. Plus intéressé globalement par le freestyle et le freeride, David est venu avant tout pour se faire plaisir et retrouver ses amis. Il ne passera d’ailleurs par les qualifications, en raison de réglages trop récents et d’un manque d’entraînement sur son prototype OB1 de Sky-Hero qui sera officiellement dévoilé demain.

L’interview vidéo

Ses impressions sur le FPV Air Show

David n’était de toute façon pas là uniquement pour la compétition, mais avant tout pour échanger avec la communauté des pilotes de course et rencontrer les différents acteurs du domaine. Comme une grande majorité des pilotes présents, David apprécie le tracé du circuit, qu’il juge technique et intéressant. Le passage de la gate en hauteur dans la structure métallique est l’endroit-clé du circuit, car il faut ensuite redescendre brutalement pour aller chercher la porte suivante. Le vent ne facilitait pas la vie des pilotes, car il déporte les bolides, notamment sur le passage de la gate en hauteur.

Sa vision des courses internationales

Présent lors du World Drone Prix de Dubaï avec la team Sky-Hero, David est bien placé pour donner son avis sur l’avenir de la discipline. Bien qu’aujourd’hui les dotations ne soient pas systématiques, il espère que les marques vont investir à l’avenir dans le FPV racing. ”On est encore a l’an 1 de la discipline’‘ nous confie-t-il. C’est d’ailleurs ici même à Pourrières qu’un an plus tôt David participait à sa première course de drones. Il faut donc attendre de voir comment évoluent les choses dans les mois à venir pour savoir si les pilotes professionnels pourront vivre de leur passion.

Son matériel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *